We think content
Amaury - Solignac - Interview - Réalité - Virtuelle -
Prospective
27 avril 2016

Entretien avec Amaury Solignac, spécialiste de la réalité virtuelle

Nous vous révélons sans attendre l’identité de notre invité (masqué) du mois. Il s’agit d’Amaury Solignac, Directeur d’I.C.E.B.E.R.G. société de services spécialisée dans les environnements inhabituels et la réalité virtuelle.

réalité virtuelle vr Amaury Solignac

 

Quel navigateur digital êtes-vous ? Quels sont les sites sur lesquels vous vous plaisez à naviguer ? (à titre pro ou perso)

 

Tweetdeck, Google News, et Mediapart (pour faire bonne mesure).

 

Quelle est la dernière campagne de marketing digital qui vous ait interpelé ? Pourquoi ?

 

Pas vraiment une campagne mais un proof of concept : Audi début 2016 a été un des premiers à montrer qu’on pouvait utiliser la réalité virtuelle pour présenter un produit de manière intéressante. On tourne autour de la voiture, mais on peut aussi s’installer au volant et plonger la tête dans le capot pour voir le moteur de l’intérieur. Je trouve ça intelligent parce que ça va au-delà du simple configurateur et que ça apprend quelque chose à l’usager.

 

Contre quel(s) courant(s) du webmarketing ou des nouveautés du web résistez-vous ?

 

Mieux vaut un site responsive qu’une application mobile bidon ! Surtout si elle me demande d’accéder à mes contacts, mon microphone et mon appareil photo.

Il faut dire aux marques de faire moins d’applications et plus de sites : ce n’est pas parce que Flash a vécu que le web n’est pas dynamique.

 

A l’inverse, par quel vent digital vous laisseriez-vous volontiers porter ?

 

Plus d’ambiances sonores… J’ai toujours été étonné qu’internet soit aussi silencieux. Pourtant il y a de quoi sonoriser. Bien sûr il ne faudrait pas oublier de demander son avis à l’utilisateur, ou de couper le son quand la page n’a plus le focus.

 

2025, Odyssée des contenus ! A quoi ressembleront les contenus digitaux dans 10 ans ?

 

Une fraction des utilisateurs surfera sans doute bientôt avec des équipements de réalité virtuelle.

Mozilla a commencé à expérimenter pour que les navigateurs et les contenus s’y adaptent. En 2025 on devrait être fixé là-dessus…

En attendant il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit, mais c’est une piste intéressante et créative.

 

Votre job « next génération » : ce qui va révolutionner votre métier dans les prochaines années ?

 

La réalité virtuelle et augmentée, qui ouvrent les portes du foyer au big data : ce ne sont plus seulement les habitudes de navigation qu’on expose, ce sont des données comportementales assez complètes : ce qu’on regarde et combien de temps, comment on se tient, comment on réagit… Il va falloir des garde-fous.

 

Votre Nord, votre conviction… en matière de communication digitale ?

 

Il ne faut pas prendre les gens pour des idiots sinon ils le deviennent (eux aussi !).

 

Retrouvez tous les articles de cette rubrique